La sexualité est l’un des piliers qui assurent la pérennité d’un couple. De nombreux suggèrent qu’elle doit être régulière. D’autant plus que cela tient également une place importante sur la santé. Encore faut-il avoir une idée de cette fréquence dite idéale.

Les statistiques

D’après les sondages, un couple doit faire l’amour en moyenne 2 fois par semaine. Autrement dit, 8 fois par mois. Cependant, toujours d’après les sondages, 9, est le chiffre qui est sorti. Cela dit, avoir une fois de surplus pour bien garder l’équilibre. Cela tient compte des soulagements personnels, car le plaisir est à peu près le même.

Cependant, il importe de souligner qu’aucune étude n’a réussi à déterminer la fréquence idéale du sexe dans un couple. Ceci dit, il n’y a pas de chiffres idéals. Chaque couple est différent, mais encore chaque corps et chaque niveau de désir sont aussi différents. C’est pour cette raison qu’au lieu de stresser avec les chiffres, il vaut mieux savoir écouter son couple, connaître son partenaire afin de trouver la meilleure fréquence pour le couple.

Le danger de l’abstinence

S’il n’y a pas de fréquence idéale pour le sexe dans un couple, l’abstinence n’est pas encouragée. En effet, cela a de nombreux désavantages sur le couple du point de vue psychologique, mais aussi sanitaire. Notamment la baisse de la libido. Ne pas faire l’amour diminue l’envie jusqu’à ne plus en ressentir si on ne règle pas le problème. Cela s’explique par le fait que l’hormone du bonheur n’est plus sécrétée.

Outre la libido, la confiance en soi et le bien-être en prennent également un coup. Le sexe nous fait sentir désirable. Cela contribue à l’estime et cette confiance en soi. Pour le bien-être, ne pas faire l’amour favorise l’état de stress. En même temps, le système immunitaire devient fragile, car la production d’immunoglobulines est en baisse.

Astuces pour s’épanouir sexuellement

Pour un sexe épanoui dans un couple, il faut le vivre à deux. Cela dit, ne pas hésiter d’en parler avec son partenaire. Demander ce qui lui plaît et lui dire ce qui nous plaît aussi par la suite. Cela concerne surtout les femmes, car les chiffres montrent que de nombreuses femmes n’ont pas connu l’orgasme avant 40 ans.

Soyez fous ! Ne pas hésiter à se renseigner sur le sujet et d’essayer de nouvelles choses à chaque fois. Cela augmente la chance d’avoir un orgasme, car on connaît mieux notre corps et nos envies. Dans la même optique, se soigner mentalement, mais aussi physiquement. Il faut aimer son corps pour pouvoir l’explorer. Pour cela, essayer de se faire belle afin de se sentir bien dans sa peau.

Enfin, apprendre à y prendre plaisir. Comme on dit, l’appétit vient en mangeant. De ce fait, il ne faut pas attendre l’envie qui est peut-être déjà partie. Au lieu de cela, faire l’amour autant qu’on peut afin de déclencher la machine, mais aussi se perfectionner dans la matière. Plus on fait l’amour, plus la libido monte. Cela dit, on a de plus en plus envie et de plus en plus fréquemment.